Logo Paris 7 haut   UFR de Linguistique
Logo Paris 7 bas





École doctorale de Sciences du Langage

ED 132

Graduate School of Linguistics and Language Studies


Institut des études doctorales : http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=ied&np=1_IED&g=m

Directeur : Philip Miller  
Tél : 01 57 27 57 71
Fax : 01 57 27 57 81
E-mail : philip.miller@univ-paris-diderot.fr

Secrétariat: Irène Rasoarinoro
Tél: 01 57 27 57 96
E-mail : ed@linguist.jussieu.fr

Bâtiment Olympe de Gouges, Place Paul Ricoeur, 75013 Paris. Bureau 524
Les stations de métro les plus proches sont: Bibliothèque François Mitterand (ligne 14, RER C), Avenue de France (T3).

L'École doctorale de sciences du langage de Paris 7 s'appuie sur trois UFR : 



Domaines :
  • Linguistique Théorique Descriptive (LTD)
  • Phonétique Expérimentale
  • Linguistique Anglaise

Le directeur est assisté d'un conseil qui comprend
  • le directeur de l'Ecole Doctorale
  • un représentant des équipes de recherche
  • un représentant des différents Masters
  • des membres extérieurs
  • deux étudiants
  • un représentant IATOS
  • Objectifs scientifiques

    L'ED de Sciences du langage vise à fédérer, de façon adaptée à notre époque, les différentes branches de l'étude du langage. Ce faisant, elle s'écarte résolument des classifications disciplinaires héritées du XIXème siècle.

     

    Elle s'appuie sur 5 équipes de recherche :

    HTL = Laboratoire d'Histoire des Théories Linguistiques (UMR 7597, Directrice : Sylvie Archaimbault)

    LLF = Laboratoire de Linguistique Formelle (UMR 7110, Directeur : Alain Kihm)

    ALPAGE = Analyse Linguistique Profonde À Grande Échelle

    CELIA = Centre d'Etudes des Langues Indigènes d'Amérique (UMR 7595, Directeur : Francesc Queixalos)

    CLILLAC-ARP = Centre de Linguistique Inter-langues, de Lexicologie, de Linguistique Anglaise et de Corpus (EA 3967, Directrice : Agnès Celle)  et Atelier de Recherche sur la Parole (EA 333, Directeur : Philippe Martin)

    et sur deux GDR (groupes de recherche) :

    Morphologie (Directeur : Bernard Fradin)

    Evolution du français (Directrice : Christiane Marchello-Nizia)

     

    Les recherches s'articulent autour de trois grands axes :

    Linguistique générale :

    - Linguistique Théorique et Descriptive (phonologie morphologie syntaxe sémantique)

    - Histoire et épistémologie des SDL

    Diversité des langues, avec trois équipes en particulier en :

    - Linguistique anglaise

    - Linguistique chinoise

    - Langues africaines

    - Langues amérindiennes

    Linguistique appliquée :

    - Traitements automatiques des langues

    - Phonétique expérimentale

    - Didactique du français comme langue étrangère

     

    A titre indicatif, nous donnons une liste non exhaustive et non raisonnée des langues activement étudiées dans les équipes de recherche, à l'heure actuelle :

    •  Domaine africain et diaspora africaine :

    kasim, kimbundu, afrobrésilien, créoles du Brésil, d'Haïti, de la Réunion, de Sierra Leone, d'Angola, zandé, lagues adamawa, tchamba, chamba-daka, sara-bongo-baguirmien, langues oubanguiennes, aka, banda, sango, langues gbaya-manza-ngbaka, aiki, gula, runga, capverdien, wolof, gbaya kara, peul, mbara, munjuk, kotoko, haoussa, sigidi, zaar, zodi, dagara, bambara, bgbaka minagendé, mooré, malgache, langues atlantiques, mandé, tupuri, yorouba, chama leko, bijogo, ikwere, agni, abè, dida.

    - Domaine amérindien :

    kwakwala, nahuatl, maya, yucatèque, purepecha, totonaque, garifuna, ika, andoke, kogi, paez, sikuani, anun, kalina, palikur, emerillon, wayana, arawak-lokono, ndjuka, baniwa, katukina, caxinaua, satéré-maué, quechua, aymara, guarani, égyptien ancien.

    •  Domaine afroasiatique :

    arabe classique et parlers du Maghreb, d'Erythrée, du Yémen, de Malte, hébreu biblique, médiéval, et moderne, araméen, akkadien, amharique, tigrinya, ge'ez, chaha, harari, sudarabique (mehri, hobyot, soqotri), somali, bedja, afar, saho, tashelhiyt, kabyle, égyptien.

    - Domaine indo-européen :

    français, anglais, allemand, yiddish, espagnol, catalan, roumain, italien, portugais, gallois, irlandais, serbo-croate, polonais, russe, albanais, grec ancien, latin classique et médiéval,.

    •  Domaine altaïque :

    hongrois, turc.

    •  Domaine asiatique :

    chinois, japonais, coréen, vietnamien, tamoul, népali.

     

    L'identité pluridisciplinaire de l'Université Paris 7, avec ses trois secteurs (Lettres et Sciences humaines, Sciences, et Sciences de la vie), inscrit notre activité dans un périmètre scientifique original, permettant de mobiliser le concours de médecins, de mathématiciens, de physiciens, d'informaticiens, de littéraires, de juristes, etc.

    Objectifs pédagogiques

    L'objectif de l'ED Sciences du langage de Paris 7 est de produire des spécialistes formés dans toutes les théories linguistiques, capables de travailler sur des phénomènes langagiers très divers (et en particulier de décrire les nombreuses langues non décrites dans le monde), et opérationnels pour toutes les applications (industries des langues, technologies vocales, enseignement des langues, rééducation du langage)

    Les diplômés seront pour moitié des enseignants ou chercheurs en langue ou en linguistique, pour moitié des professionnels travaillant dans le domaine des nouvelles technologies de la communication ou des industries des langues, de la distribution ou de la création de ressources linguistiques orales ou écrites. Pour cette seconde moitié de nos diplômés, nous nous proposons de former totalement ou partiellement des professionnels des branches suivantes :

    * des ingénieurs linguistes

    * des terminologues

    * des documentalistes

    * des lexicographes

    * des traducteurs

    * des interprètes

    * des orthophonistes

    * des acousticiens

    * des ingénieurs linguistes

    * des créateurs d'entreprises en nouvelles technologies de la communication (Internet, CD-rom)

    * des créateurs d'écoles de langues

    * des éditeurs de livres, de logiciels ou de Cd-Rom

    * des conseillers linguistiques ou culturels à l'étranger

    * des cadres travaillant dans les agences de politique linguistique, les ministères de la culture, de l'éducation

    * des experts ou conseillers des gouvernements ou des administrations pour les pays ou régions en situation de multilinguisme (avec des enjeux politiques et sociaux importants)

    * des journalistes scientifiques

    * des professionnels du tourisme

    * des travailleurs sociaux etc.

    Recherche - Moyens mis en oeuvre pour préparer l'avenir professionnel des docteurs

    Nous estimons qu'à l'heure actuelle une moitié de nos diplômés a vocation à intégrer des carrières de recherche et d'enseignement, tandis qu'une autre moitié a vocation à travailler en entreprise. Cette proportion peut être amenée à varier en fonction du développement de secteurs de linguistique appliquée (linguistique informatique, Français Langue Etrangère, Industries de la langue). Plusieurs des moyens mis en oeuvre pour la préparation de l'avenir professionnel des docteurs sont décrits ci-dessous (liste non-exhaustive) :

    - Incitation à l'étude d'au moins une des principales langues étrangères de travail et connaissance fonctionnelle orale et écrite d'au moins une langue étrangère d'utilisation internationale.

    - Stages en entreprise : par l'intermédiaire des équipes LATTICE et CLILLAC nombreux contacts avec les entreprises, par lesquels les doctorants peuvent acquérir une expérience de travail sur des projets européens. Contrats CIFFRE au terme desquels les doctorants sont employés à 80% de leur temps avec statut d'ingénieur.

    - Stages en laboratoires (voir "ouverture sur l'extérieur", ci-dessous).

    - Organisation régulière de conférences professionnelles et de bilans de compétence.

    Ouverture sur l'extérieur (doctoriales, séjours, post-doc, réseaux, international)

    - Mobilisation spontanée des ressources internationales présentes dans les équipes, ce qui permet à des laboratoires extérieurs d'accueillir les doctorants.

    L'ED participe, dans la mesure du possible, au financement des frais des doctorants.

    - Séjours post-doctoraux.

    - Stages en entreprise

    - Accords de coopération internationale.

    De nombreux accords de coopération unissent l'ED (directement ou indirectement par le biais des UFR ou des équipes) à des partenaires internationaux. Quelques exemples non exhaustifs suivent :

    - Institut de recherches en Sciences Cognitives de l'Université de Pennsylvanie (USA).

    - Centre de recherches allemand en Intelligence artificielle (DFKI) de l'Université de la Sarre (Allemagne).

    - Laboratoire de recherche appliquée en linguistique informatique de l'Université de Montréal (Canada).

    - Département de linguistique de l'Université de Leyde (Pays-Bas).

    - Département de linguistique de l'Université d'Utrecht (Pays-Bas).

    - Institut de linguistique de l'Université de Vienne (Autriche).

    - Institut du Moyen Age grec et latin de l'Université de Copenhague (Danemark).

    - Université Charles, Prague (République tchèque).

    - School of Oriental and African Languages, Londres (Royaume-Uni).

    - ITRI, Brighton, Sussex.

    - Université des Andes, Bogota (Colombie).

    - Université d'Oslo (Norvège).

    - Universités de St. Petersbourg et Moscou (Russie).

    - Universités de Palerme, Rome et de Cosenza (Italie).

    - Université Eötvös Lorand, Budapest (Hongrie).

    - Université Mohammed V, Rabat (Maroc).

    - Université de Berkeley, Berkeley (USA)

    - Center for the study of language and information (CSLI), Stanford.

    Invitations de professeurs étrangers.

    Chaque année, l'Université met à la disposition des UFR des contingents d'heures permettant l'invitation de professeurs étrangers. La pratique est d'utiliser pleinement ces ressources, en les mobilisant partiellement pour le 3ème cycle. Chaque année, cinq professeurs en moyenne, sont ainsi invités. Les retombées pour l'ED en sont évidentes.

    Participation à des colloques internationaux.

    Les doctorants sont encouragés à présenter leurs résultats à des colloques internationaux, avec le soutien de l'ED. De plus, de nombreux colloques sont organisés par des équipes membres de l'ED, et impliquent les doctorants dans toutes les phases de la planification et de l'organisation (voir ci-dessous "soutien logistique de l'Université").

    Ecoles d'été.

    Là aussi, les doctorants sont vivement encouragés, avec le soutien matériel de l'ED - soit à même le budget propre de cette dernière, soit à même le budget des équipes qui la composent - à participer à des écoles d'été.

    Colloque des doctorants de l'Université Paris 7.

    Il s'agit là d'une manifestation régulière, propre à Paris 7 : chaque année, les doctorants organisent, eux-mêmes un colloque, avec l'aide financière, et le soutien logistique de l'ED, et de l'Université. Tous les aspects de l'organisation sont pris en charge par les doctorants : appel à communication, sélection des soumissions, organisation matérielle. Les retombées sont nombreuses : familiarisation des doctorants avec des paradigmes et des modes d'investigation en vigueur dans d'autres EDs ; perception critique affinée de la nature de leur propre parcours ; création de contacts personnels de travail, etc. Chacune de ces manifestations à été un succès complet, attirant une nombreuse participation nationale et internationale, et mettant en évidence le dynamisme des doctorants de l'ED.

    Contact  : adl@linguist.jussieu.fr

    Conditions d'accès

    Les étudiants sont admis en thèse après accord d'un directeur de thèse et du responsable de l'école doctorale. Ils doivent être titulaires d'un des trois MASTERS de l'Ecole doctorale (LTDA, Phonétique ou linguistique anglaise), d'un MASTER de sciences du langage ou d'un diplôme équivalent.

     

    Ils doivent présenter :

    - un CV

    - une lettre de motivation

    - une copie du diplôme de MASTER

    - un projet de thèse d'au moins deux pages (avec bibliographie)

    L'admission est accompagnée d'un programme de séminaires à suivre, qui peut inclure des cours de MASTER en rattrapage.

    Les étudiants en linguistique anglaise s'inscrivent à l'UFR d'études anglophones - Institut Charles V - 10 rue Charles V - 75004 Paris - tél.: 01 44 78 34 69

    Allocations de recherche et autres financements

    Chaque année, un certain nombre d'allocations de recherche sont disponibles, et attribuées par le conseil d'école doctorale selon les critères suivants :

    - La place du sujet de thèse dans le(s) programme(s) de recherche de l'équipe concernée.

    - L'excellence du candidat

    - L'état d'avancement des travaux du candidat

    - Le potentiel d'encadrement au sein de l'équipe

    - La possibilité d'un encadrement impliquant des membres d'autres équipes.

    - La possibilité d'une cotutelle (l'insertion d'un doctorant dans un réseau international est encouragée).

    - Les perspectives d'insertion du diplômé dans la vie active trois ans plus tard.

    - Les allocataires peuvent demander à être moniteurs. Ils participent alors aux enseignements de 1 er ou 2 ème cycle à l'UFRL ou à Charles V.

    - Les candidatures à des sources de financement alternatives (contrats CIFRE, bourses de cotutelle, bourses du programme cognitique, bourses de fondations privées, bourses ministérielles "aréales", etc.) sont vivement encouragées et se font par l'intermédiaire du directeur de thèse.

    Liste des séminaires pour Doctorants

    Annuel

    CANDITO Marie Séminaire ALPAGE
    DOBROVIE-SORIN Carmen,
    CAUDAL Patrick
    Quantification, scalarité, pluralité : du nom au verbe      
    LÉGLISE Isabelle Pratiques langagières - terrains, méthodes, théories

    DE VOGUË Sarah & PAILLARD Denis

    Théorie des opérations prédicatives et énonciatives

    TOVENA Lucia Questions de sémantique

     

    Semestre 1

     

    Semestre 2

    ABEILLÉ Anne, CRABBÉ Benoît

    Lectures en linguistique expérimentale

    COLOMBAT Bernard Préparation de l'édition critique de la Grammaire générale et raisonnée de Port-royal
    LOWENSTAMM Jean Questions d’interface syntaxe-phonologie

    CHITORAN Ioana

    Etudes de phonétique et phonologie dans une approche typologique

    ROUVERET Alain

    Typologie et universaux linguistiques

    SAILLARD Claire Recherches en FLE

     

    Descriptif des séminaires pour Doctorants


    Anne ABEILL
    É, Benoît CRABBÉ 
           
            Lectures en Linguistique Expérimentale
            2ème Semestre (à partir du 22 février 2013),
    vendredi 14h-16h, UFRL salle 4C92.                  anne.abeille@linguist.jussieu.fr

            On étudie des travaux écrits dans le cadre HPSG (Pollard et Sag 1994, Sag et Wasow 1999), groupés autour d'un ou deux thèmes. Questions d'interface : syntaxe morphologie, syntaxe-sémantique.

     Bibliographie :  
    Pollard, C., Sag. I.A. 1994.
    Head driven Phrase Structure Grammar. Stanford et Chicago: CSLI Publ.  Ginzburg, J., Sag. I.A. 2001. English Interrogatives. Stanford: CSLI Publ.
    Sag, I.A. , E Bender, Wasow. T. 2003. Syntactic Theory: a formal introduction.
    Stanford : CSLI Publ.
    Cann, R., Miller P. (éd.) 2000. Grammatical interfaces in HPSG, CSLI

     

    Sylvie ARCHAIMBAULT   (en collaboration avec S. Auroux, J. Léon, F. Mazière et les universités brésiliennes de Sao Paulo (Diana Luz Pessoa de Barros, Marli Quadros Leite) - Unicamp, Campinas (Eni Orlandi) - Uberlandia (Prof. Travaglia))

    Histoire, Epistémologie des sciences du langage
    Annuel. Jeudi 16h15-18h15 - salle Université Paris Diderot, Bâtiment Lamarck, rue Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé,75013 Paris. SalleRB15, RdC.
    sylvie.archaimbault@linguist.jussieu.fr

                Chaque année, un grand thème d’ordre grammatical ou linguistique est étudié de façon comparative, à travers le traitement des traditions grammaticales et linguistiques, ainsi que des théorisations qui en ont été faites, dans l’histoire et la contemporanéité. Thème de l’année 2009-2010 : Matériaux linguistiques et formation du locuteur. Nous faisons appel à des conférenciers spécialistes, pour ce séminaire qui est réalisé en visio-conférence, grâce au service Visio P7 avec les universités brésiliennes de Campinas, Sao Paulo et Uberlandia.
                Avec la collaboration de M. Jacques Chatelot, service visioconférence de Paris-Diderot, pour la captation des conférences et la mise en ligne des videos.
                Ce séminaire fait l’objet d’une validation en Master 2 à l’Univ. Paris Diderot Sciences du langage spécialité : LTD annuel - UFRL, et en Pós-Graduação à l’Universidade de São Paulo et à l’Université d’Uberlandia.

    Marie CANDITO

                Séminaire ALPAGE
                2ème Semestre, vendredi 11h00-12h30, salle 3E91 Chevaleret - UFRL. 
                contact >marie.candito@linguist.jussieu.fr

                Il s'agit du séminaire de recherche en linguistique informatique organisé par l'équipe Alpage. Alpage est une équipe mixte Inria -- Paris 7, spécialisée en analyse syntaxique automatique et en traitement du discours.
                Toute personne intéressée est la bienvenue.

     

    Sarah DE VOGUË & Denis PAILLARD

       Théorie des opérations prédicatives et énonciatives
                Annuel (1 fois par mois). Vendredi 14h30 – 17h30 / 44 rue de l’Amiral Mouchez.
                Contact  :
    denis.paillard@linguist.jussieu.fr

    L’objet de ce séminaire est de présenter et de discuter les recherches en cours au sein du groupe «Théorie des opérations prédicatives et énonciatives». Il s’agit en particulier de développer les deux axes de recherche que s’est donné la composante TOPE du Laboratoire de Linguistique formelle: étude des unités signifiantes dans leur variation d’une part, analyse des structures syntaxico-discursives de l’énoncé d’autre part.


    Carmen DOBROVIE-SORIN et Patrick CAUDAL

       Quantification, scalarité, pluralité : du nom au verbe
          Le jeudi de 14h00 à 16h00, UFRL
          175, rue du Chevaleret (salle à confirmer)
          contact : carmen.sorin@linguist.jussieu.fr 

    Carmen Dobrovie-Sorin

    "Two types of Most : Partitive and Plural Quantification"

    I show that most is ambiguous between a partitive and a plural quantifier, which respectively take DP and NP restrictors. Partitive most compares the size of part of an entity with the size of the complement part of that entity. Run-of-the-mill measure units can be used for particular objects, only ratios can be used for "measuring" (parts of) kinds. DP restrictors of most can be singular definite DPs, mass DPs, plural DPs, kind-referring DP / bare NPs, whereas NP restrictors are severely constrained : they can only be plural (mass NPs and singular NPs are illegitimate). Contra Hackl (2009), I show that, despite their morphological shap, none of the two types of most can be analyzed as superlative adjectives. Instead, both of them occupy a Det position in the syntax, which correlates with their quantificational status.

    Toute personne qui aimerait faire une présentation dans le cadre de ce séminaire est priée d'écrire à Carmen Dobrovie-Sorin ou à Patrick Caudal en précisant le titre de la présentation et la date choisie pour la présentation.


    Ce séminaire est soutenu par le Labex EFL et se rattache aux projets PLU (Axe 2) et GD4 (Axe 3)


     

    Isabelle LÉGLISE

    Pratiques langagières - terrains, méthodes, théories
            Séminaire annuel (2h mensuelles) Salle 511, Bâtiment D, Campus CNRS de Villejuif.
    >leglise@vjf.cnrs.fr

            Durée : 4 heures mensuelles. Régularité établie avec les présents en fonction des disponibilités. Lieu : Villejuif.

    L'objectif de ce séminaire est d'accompagner les doctorants travaillant sur des pratiques langagières socialement situées, intéressés en particulier par les questions de variations et changements linguistiques, contacts de langues, langues et identités. Au cours des séances, on abordera autant les aspects pratiques et méthodologiques liés au terrain (préparation, retour du terrain), que la méthodologie du travail de doctorat. Par ailleurs, on laissera une place importante aux cadres théoriques particulièrement pertinents pour l'étude des pratiques langagières (analyse de discours, anthropologie linguistique, linguistique du contact, théories de la variation etc.).        
            Première séance : 21 septembre : Elen Jezequel - "Bilan des premières enquêtes de terrain, questionnements théoriques et pratiques". Thèse en cours sur le rôle du facteur langue dans les phénomènes d’a-scolarisation chez les jeunes plurilingues (Commune de Mana, Guyane française) ; en co-direction Ph. Blanchet, I. Léglise.
            Les personnes intéressées par ce thème (doctorants, collègues) sont les bienvenues pour participer aux discussions (dans une ambiance détendue et constructive).

     

    Jean LOWENSTAMM

    Questions d’interface syntaxe-phonologie
             Semestre 2. UFRL. Horaires à fixer selon les disponibilités de chacun.
             Contacter le responsable pour participer >  
    jean.lowenstamm@linguist.jussieu.fr

    Ioana CHITORAN

             Etudes de phonétique et phonologie dans une approche typologique
                  2e semestre 2012-2013, à partir du  mercredi 23 janvier
      UFRL  salle 4D01 - 175 rue du Chevaleret 75013 Paris

                   (14h - 16h) - contact  ioana.chitoran@dartmouth.edu

     

    Alain ROUVERET

            Typologie et universaux linguistiques
            Semestre 2 : Mardi 9h30-11h30, UFRL salle 4D01 (175 rue du Chevaleret 75013)    
         ! attention, à partir du 22 janvier le cours aura lieu salle 135 olympe de Gouges.

         contact >alain.rouveret@linguist.jussieu.fr

    Le séminaire sera consacré à une présentation critique du Programme Minimaliste de Chomsky, des propositions qui le fondent et des outils conceptuels nouveaux qu’il introduit. On cherchera à isoler des phénomènes pour lesquels les prédictions de ce programme diffèrent de celles du modèle des Principes et Paramètres. On se demandera également comment, dans l’approche minimaliste, sont dérivées les restrictions qui étaient endossées par des principes spécifiques dans le modèle précédent  (ECP, Filtre sur le Cas, Théorie X-barre …). On comparera enfin les propositions minimalistes avec la théorie de l’Antisymétrie de Kayne et avec le corps d’hypothèses qui constitue la Morphologie Distribuée.

    Bibliographie

    Noam Chomsky. 1995. The minimalist program. Cambridge:  MIT Press.

    Noam Chomsky. 2001. ”Derivation by phase”. Dans Ken Hale:  A life in language. Cambridge : MIT

    Morris Halle & Alec Marantz. 1993. In Hale & Keyser. The view from building 20., Cambridge MIT

    Richard Kayne. 1994. The antisymmetry of syntax. Cambridge : MIT Press.


    Claire SAILLARD

    Questions de recherche en didactique du FLE

             Semestre 2 : Mercredi 14h00-17h00, UFRL salle 204 olympe de Gouges
                      
    - à partir du 6 février 2013 . . .
           > contact :saillard@linguist.jussieu.fr


    L.M. TOVENA

            Questions de sémantique

    Ce cours va permettre des explorations dans le panorama complexe de la sémantique actuelle en sélectionnant un thème principal chaque année. On vise à mettre en évidence les lignes principales du débat et regarder en détail certaines propositions. Parmi les thèmes principaux susceptibles d'être discutés, on mentionne le phénomène des termes de choix libre, la sensibilité à la polarité, la caractérisation de l'aspect lexical, la quantification sur les individus et les événements.  
    Pour des précisions sur les dates des séances, contacter directement l'enseignante
    tovena@linguist.jussieu.fr

    -  16h00-18h00 UFRL salle 

    Composition de l'équipe

    ABEILLÉ Anne PR LLF - Nouvelles syntaxes, française et comparée
    ARCHAIMBAULT Sylvie DR HTL - Théories linguistiques et textes littéraires
    AUROUX Sylvain DR HTL - Epistémologie, histoire des théories linguistiques(Philosophie du langage)
    CAUTY André Prof. CELIA – Numérations amérindiennes, cognition
    CHABROLLE-CERRETINI Anne-Marie MC HTL
    CHAMOREAU Claudine CR CELIA – Projet SAILLANCE, contact de langues : pratiques langagières, variation et changement linguistique
    COLOMBAT Bernard Prof HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    DANLOS Laurence Prof. ALPAGE - Linguistique et informatique
    DELAIS-ROUSSARIE Élisabeth DR LLF - Modélisation des interfaces prosodiques, phonologie prosodique et corpus
    DOBROVIE-SORIN Carmen DR LLF – Syntaxe, interface syntaxe-sémantique, morphosyntaxe
    FOURNIER Jean-Marie MC HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    FRADIN Bernard DR LLF - Morphologie
    GARCEA Alessandro MC HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    GODARD Danièle DR LLF - Syntaxe, HPSG, sémantique lexicale
    GRONDEUX Anne CR HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    GUILLAUME Jean-Patrick MC HTL - Epistémologie, histoire des théories linguistiques
    KIHM Alain DR LLF - Morphologie, lexique
    KOULOUGHLI Djamel DR HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    LÉGLISE Isabelle CR CNRS SEDYL-CELIA Contacts de langues, variation, changement linguistique
    LOWENSTAMM Jean Prof. LLF - Phonologie théorique, linguistique générale et langues sémitiques
    MARANDIN Jean-Marie DR LLF - Syntaxe et sémantique formelle
    MARTIN Philippe Prof. ARP - Prosodie, traitement du signal de parole
    YANNICK MATHIEU Yvette CR LLF – Sémantique lexicale, TAL
    MAZIERE Francine Emérite HTL - Epistémologie, histoire des théories linguistiques
    NYCKEES Vincent MC HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    PAILLARD Denis DR LLF - Linguistique formelle, linguistique russe
    PARIS Marie-Claude Prof. LLF - Linguistique chinoise
    PATTE Marie-France CR CELIA - Projet SAILLANCE, contact de langues : pratiques langagières, variation et changement linguistique, Lexicographie
    PUECH Christian MC HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    QUEIXALOS Francesc DR CELIA - Linguistique des langues amérindiennes
    ROSIER-CATACH Irène DR HTL - Epistémologie, histoire des théories linguistiques (Moyen-Age)
    ROUVERET Alain Prof. Syntaxe formelle et comparée, linguistique française et romane, typologie
    SAILLARD Claire Prof. LLF - Linguistique chinoise, sociolinguistique du monde chinois, linguistique austronésienne, didactique du FLE et acquisition
    SAVATOVSKY Dan MC HTL - Epistémologie et histoire des théories linguistiques
    SÉGÉRAL Philippe MC LLF – Phonologie, morphologie, langues afro-asiatiques
    TERSIS Nicole DR CELIA - Typologie linguistique des langues eskimo-aléoutes, analyse de la langue inuit (Groenland) et recherche syntaxique
    THOUVENOT Marc CR CELIA - Etude de l’écriture pictographique nahuatl, traitement informatique des sources pictographiques et alphabétiques nahuatl
    TOVENA Lucia Prof. LLF - Sémantique et pragmatique formelle, sémantique lexicale, interface sémantique-morphologie, linguistique comparative

     

    Sigles des laboratoires de recherche

    HTL = Laboratoire d'histoire des théories linguistiques (UMR 7597, Directrice : Sylvie Archaimbault)

    LLF = Laboratoire de linguistique formelle (UMR 7110, Directeur : Alain Kihm)

    CELIA = Centre d'études des langues indigènes d'Amérique (UMR 7595, Directeur : Francesc Queixalos)

    ARP = Atelier de recherche sur la parole (EA 333, Directeur : Philippe Martin)

    Règles pour les soutenances

    L'autorisation de présenter une thèse ou un ensemble de travaux est accordée par le chef d'établissement sur avis du responsable de l'Ecole doctorale après avis du directeur de thèse, entériné par la présidente de la commission thèse.

     

    Nomination des rapporteurs

    Les travaux du candidat sont préalablement examinés par au moins deux rapporteurs habilités à diriger des recherches et choisis par le responsable de l'Ecole Doctorale après avis du directeur de thèse.

    Les rapporteurs doivent être extérieurs à l'établissement du candidat. Le directeur de thèse ne peut être choisi comme rapporteur. Il peut être fait appel à des rapporteurs étrangers. Ils font connaître leur avis par des rapports écrits. Ces rapports sont communiqués au jury et au candidat.

     

    Composition du Jury

    Le jury de soutenance comprend au moins trois 3 membres parmi lesquels le directeur de thèse.

    Il est composé d'au moins un tiers de personnalités françaises ou étrangères extérieures à l'établissement, et choisies en raison de leurs compétences scientifiques.

    La moitié du jury doit être composé de professeurs ou assimilés, d'enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du Ministère de l'Education Nationale (Collège de France, EPHE, INALCO, ENS...).

    Le président - obligatoirement professeur ou assimilés - est nommé par les membres du jury.

     

    Dépot du dossier de soutenance de thèse

    Modalités et informations : http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=ied&np=Theses_Modalites&g=sm&m2=no

    Les étudiants déposent leur dossier auprès du secrétariat de l'Ecole Doctorale cinq semaines minimum avant la date de soutenance prévue.

    > Secrétariat ED: Irène Rasoarinoro
    Tél: 01 57 27 57 96
    E-mail : ed@linguist.jussieu.fr

    Bâtiment Olympe de Gouges, rue Albert Einstein, 75013 Paris. Bureau 524
    Les stations de métro les plus proches sont: Bibliothèque François Mitterand (ligne 14, RER C), Avenue de France (T3).

    chevaleret

    Bât. Olympe de Gouges
    Place Paul Ricoeur
    75013 Paris


    Recherche
    Institut des études doctorales
    Etudes doctorales P7
    Soutenances de thèses et habilitations 2011
    ALPAGE INRIA
    ARP
    CELIA
    HTL
    LaTTICe
    LLF

    Accueil
    Objectifs scientifiques
    Objectifs pédagogiques
    Moyens mis en oeuvre
    Conditions d'accès
    Allocations de recherche...
    Descriptifs des séminaires
    Composition de l'équipe
    Règles pour les soutenances
    Copyright 2006-2007 UFR Linguistique - Université Paris Diderot [webmaster]