mise à jour (en cours) oct. 2017

Présupposition obligatoire et gradation Mémoire de M1 LTE ou mini-stage M1 cogmaster.
Travail (psycho-)linguistique
Expériences (questionnaires) pour vérifier le caractère gradable de l'obligation d'utiliser l'adverbe additif aussi dans des coordinations, selon la fonction syntaxique occupée par le topic contrastif (Fred vs Bill dans (1)). Il s'agit de vérifier expérimentalement l'intuition de Kaplan (1984) selon lequel too est bien plus obligatoire dans (1) que dans (2).
  (1) Jo showed the book to Fred and she showed it to Bill ( too / * 0)
  (2) a. Jo has lived in Philadelphia, and she has lived in San Diego ( too / 0 )
       b. Jo sneezes because she has fever and she sneezes because she's nervous ( too / 0 )
Informations complémentaires: article de Kaplan (me demander s'il n'est pas accessible) ; Description détaillée ; (Amsili, Ellsiepen, Winterstein 2015) ; (Amsili 2016).

Présuppositions obligatoires : expériences de production Mémoire de M1 LTE ou mini-stage M1 cogmaster.
Travail (psycho-)linguistique
Expériences psycholinguistiques (questionnaires, production induite, lecture auto-segmentée, eye-tracking) visant à mieux délimiter le domaine empirique des présuppositions obligatoires (voir ce papier), avec le projet à terme de faire des propositions théoriques étayées par des expériences.

Une source d'inspiration à dépasser.

Alternance de mode subjonctif/indicatif Mémoire de M1 ou M2 LTE ; mini-stage M1 cogmaster
Annotations et utilisation de modèles linéaires
Etude de l'alternance entre les deux modes dans divers contextes (p.ex. Je ne crois pas que Jean vient/vienne): établissement des données empiriques par des méthodes expérimentales (voir ce papier); mesure de l'influence respectives des différents facteurs par regression linéaire sur des corpus annotés. Méthode: voir cet article de Bresnan qui sert de modèle à la démarche.

Classification d'énoncés négatifs Stage de L3 (LTE ou LI) ; NR ; 30h
Sujet essentiellement linguistique, mais pour un stagiaire LI on peut envisager des extractions semi-automatiques.
Extraction (manuelle) d'occurrences de phrases négatives qui mettent en jeu les différents lexèmes de la négation en français (ne/n', pas, rien, personne, nulle part, jamais, plus, etc.), et classification des occurrences selon les combinaisons (un ou plusieurs mots négatifs dans la même phrase, par exemple) et selon les interprétations (double négation ou concordance négative, par exemple). L'idée est d'arriver à une évaluation quantitative (par exemple, sur 1000 occurrences de négation de phrase, quel pourcentage est réalisé avec pas?).
Informations complémentaires: Voir les transparents d'un exposé récent sur la question.

RTE + présuppositions/implicatures Mémoire de M2; voire sujet de thèse
Objectif: amélioration de l'état de l'art sur la tâche RTE (recognizing textual entailmment) par une meilleure prise en compte des présuppositions et/ou des implicatures dans le calcul. La tâche RTE est normalisée dans la communauté TAL. Il s'agit de la détection d'une relation d'inférence naturelle entre un texte et un fragment textuel qui en découle, qu'on appelle l'hypothèse (voir cette page pour plus de détail sur la tâche).
L'idée du projet serait de s'inspirer de la méthode suivie par B. MacCartney et ses collègues de Stanford, en ajoutant des features spécifiques à la présupposition.

Tout étudiant (venant d'un master de linguistique à Paris Diderot, du cogmaster, ou d'une autre formation en linguistique ou en TAL) intéressé par un de ces sujet est invité à me contacter ; le contour précis du sujet, ou même le cadre prévu (durée du stage, niveau du mémoire) peuvent être modifiés assez largement en fonction des intérêts et des compétences de chacun.