Laurence Danlos

Professeur de Linguistique Informatique Université Paris 7


LLF (UMR 7110 CNRS et Université Paris-Diderot)


Membre de l'Institut Universitaire de France (IUF)

Parcours (professionnel, universitaire, prix, mobilité)

Parcours professionnel

De Sept 1971 à Sept 1976 : Elève à l’Ecole Normale Supérieure (Sèvres)

De Oct 1976 à Sept 1982 : Attachée de recherche au CNRS dans le Laboratoire d’Automatique Documentaire et Linguistique (LADL) du Professeur M. Gross

De Oct 1982 à Février 1988 : Chargée de recherche au CNRS (LADL)

De Mars 1988 à Avril 1988 : Directeur de recherche (DR2) au CNRS (LADL)

De Mai 1988 à Décembre 1990 : Professeur (2 C) à l’Université Paris 7 (UFR de Linguistique)

De Janvier 1991 à Sept 2005 : Professeur (1 C) à l’Université Paris 7 (UFR de Linguistique)

De Sept 2005 à Sept 2011 : Professeur (Classe Exceptionnelle 1) à l’Université Paris 7 (UFR de Linguistique)

Depuis Sept 2011 : Professeur (Classe Exceptionnelle 2) à l’Université Paris 7 (UFR de Linguistique)


De Sept 2004 à Oct 2009 : Délégation à l’Institut Universitaire de France (IUF)

De Janvier 2010 à Sept 2013 : Délégation INRIA (ALPAGE)

Depuis Sept 2013 : Délégation à l’Institut Universitaire de France (IUF)

Parcours universitaire

Juin 1969 : Baccalauréat, Section C, Mention Très Bien

Juin 1971 : Admise à l'Ecole Normale Supérieure de Sèvres, Section Mathématiques, reçue 16ème
Admise à l'Ecole Normale Supérieure de Fontenay, Section Mathématiques, reçue 3ème
Admise à l'Ecole Normale Supérieure d'Enseignement Technique, Section Mathématiques.

Juin 1972 : Maîtrise de Mathématiques, Mention Très Bien, Université de Paris 7

Juin 1974 : DEA de Linguistique, Mention Très Bien, Université de Paris 7

Juin 1975 : Agrégation de Mathématiques, reçue 16ème

Juin 1977 : DEA d'Informatique Théorique, Mention Très Bien, Université de Paris 7

Mai 1980 : Thèse de 3ème cycle en Linguistique Informatique, Mention Très Bien, Université de Paris 7
Titre : Représentations d'informations linguistiques : constructions N être Prép X.
te Jury : Louis Nolin (Président), Maurice Gross (Directeur de recherche), Antoine Culioli (rapporteur)

Mai 1984 : Thèse d'Etat ès Sciences, Mention Très Honorable, Université de Paris 7
Titre : Génération automatique de textes en langues naturelles.
Jury : Marie-Paul Schützenberger (Président), Maurice Gross (Directeur de recherche),
Dominique Perrin et Maurice Nivat (rapporteurs), Jean Berstel et René Carré (membres extérieurs).

Prix et distinctions diverses

1985 : Lauréate du Prix Scientifique IBM de Recherche en Informatique

Depuis janvier 1992 : Bénéficiaire d'une prime d'encadrement doctoral et de recherche, devenue prime d'excellence sientifique en 2012

Nommée à l’Institut Universitaire de France (IUF) en septembre 2004 et 2013

Mobilité

De sept. 1981 à déc. 1982 :
Post-Doc au département d’Informatique dirigé par le Professeur Roger Schank à l’Université de Yale
(Bourse INRIA)

De février 1995 à sept. 1995 :
Professeur associé au Département de Linguistique de l'Université du Québec à Montréal
(CRTC - Congé Recherche ou Conversion Thématique - Bourse FICU de l'AUPELF-UREF)

De sept. 1998 à août 2001 :
Directeur de Recherche à l'INRIA-Lorraine (LORIA) dans l’équipe Langue et Dialogue
(Délégation INRIA)

Direction d'équipe de recherche

1987-1992 : Equipe Eurotra-France dans le cadre du projet européen de traduction automatique Eurotra

1990-2007 : TALANA (Traitement Automatique du LAngage NAturel), jeune équipe, puis équipe d'acceuil en 1997, puis équipe au sein de LATTICE en 2000

2005-2008 : LATTICE (LAngue, Texte, Traitment Informatique et Cognition), UMR du CNRS

2007- 2013 : ALPAGE (Analyse Linguistique Profonde A Grande Echelle), équipe projet de INRIA puis UMR INRIA-Université Paris Diderot